Retour

De quelles assurances ai-je besoin en tant que restaurateur ?

Édité le

17 Mai 2022

Durée de lecture

9 min

Restaurant qui va prochainement ouvrir

Plan de l'article

Quelles sont les assurances obligatoires pour la restauration ? Quelles bonnes pratiques respecter ? Nous faisons le point sur la question dans cet article, laissez-vous guider !

Suis-je obligé de prendre une assurance restauration ?

C’est presque le jour J : les travaux sont finis, la salle est installée, le menu est établi. Ne reste plus qu’à ouvrir votre restaurant... ou presque : avez-vous pensé à l’assurer ? (Même si votre activité est déjà lancée, la question se pose.) Rabat-joie, nous ? Nous pensons plutôt à vous, votre équipe et vos futurs clients. En restauration, les risques sont nombreux (brûlures, intoxication alimentaire, incendie, vandalisme, etc). Compter sur sa chance, c’est bien. Mais pour éviter de mettre votre activité en risque, le mieux est encore de la protéger via une  assurance.

Dans les faits, l’assurance restaurant n’est pas obligatoire. En revanche, une assurance est bien souvent exigée par les propriétaires si vous êtes locataires ou encore par votre banque si vous demandez un financement.

Pourquoi devrais-je souscrire à une assurance ?

C’est une bonne question, si dans les faits, rien ne vous y oblige. Vous êtes propriétaire. Votre restaurant est autofinancé. Personne n’exige de vous d’être assurer. Alors pourquoi le faire ?

Parce qu’en tant que restaurateur, vous êtes exposé à de nombreux risques. Ceux que vous pouvez causer aux autres et ceux qui peuvent affecter votre restaurant.

Personne n’aime vraiment y penser mais, entre vous et nous, mieux vaut prévenir que guérir. Pour mieux comprendre de quelle assurance vous avez besoin, quels sont les risques les plus fréquents, suivez le guide.

Quelle assurance choisir ?

En faisant une rapide recherche sur Google, vous allez tomber sur une multitude de réponses. Pas facile de s’y retrouver. Voici les assurances les plus courantes pour protéger votre activité :

  • La responsabilité civile professionnelle
  • La protection des biens
  • La perte d’exploitation
  • La protection juridique
  • La multirisques professionnelle

La responsabilité civile professionnelle

La responsabilité civile professionnelle est surtout connue par son petit nom : la RC Pro. De toutes les assurances disponibles, c’est de loin la plus essentielle : elle vise à vous protéger des dommages causés aux tiers. Et en restauration, ils ne sont pas bien difficiles à trouver, voici les risques les plus fréquents :

  • L’intoxication alimentaire d’un client
  • La chute d’un employé / client / fournisseur sur un sol glissant
  • La décoration qui s’abat sur une table
  • Brûler accidentellement un client

Oui, tous ces dommages (et il en existe une infinité d’autres) engagent bien votre responsabilité légale et peuvent entraîner des dépenses importantes voire une interruption de votre activité. C’est-à-dire que sans assurance responsabilité professionnelle, c’est vous qui paierez. C’est là que la RC Pro entre en jeu : elle couvre votre responsabilité sur ce type de risques.

L’assurance responsabilité professionnelle concrètement couvre les risques causés aux tiers, qui, dans la restauration, peuvent être nombreux. Il s’agit de l’assurance la plus importante.

Bien sûr, il faut savoir la choisir : inutile de couvrir une salle si vous avez une dark kitchen ; un restaurant servant des produits crus pourra avoir besoin d’une couverture supplémentaire, etc. Mieux vaut se tourner vers un prestataire qui pourra vous proposer une assurance sur mesure plutôt qu’un contrat type, pas forcément adapté à votre activité.

Pour en savoir plus sur l’assurance responsabilité juridique, vos équipes ont rédigé un guide complet sur le sujet :

L’assurance protection des biens

La Protection des biens englobe généralement les biens mobiliers et immobiliers.

Concrètement, elle protège votre local et ce qu’il y a dedans.

Elle couvre de nombreux sinistres, comme les dégâts des eaux, les incendies, le vol et le vandalisme, etc. Elle intervient par exemple pour vous indemniser lorsqu’un incendie détériore votre cuisine ou lorsqu’un événement climatique vient endommager votre terrasse.

L’assurance perte d’exploitation

Si vous devez réduire ou arrêter complètement votre activité suite à un sinistre, l’assurance perte d’exploitation protège vos revenus.

Un dégât des eaux entraîne la fermeture de l’une de vos salles ? Une partie de votre matériel est endommagée par un dégât électrique ? L’assurance perte d’exploitation vient couvrir une baisse partielle ou totale de votre activité, lorsqu’un sinistre en est à l’origine. Il existe deux principales formes de calcul des indemnisations :

  • Au réel : un expert-comptable détermine concrètement la perte subie par le restaurant en raison de sa baisse d’activité suite à un sinistre.
  • Au forfait : vous êtes indemnisé sur la base d’un forfait déterminé à l’avance sur le contrat. Par exemple, suite à une fermeture de votre restaurant pendant 3 mois, votre assureur vous rembourse 65 % de votre chiffre d’affaires sur cette période, ce qui couvre approximativement la perte en marge brute.

La protection juridique

Pour tout litige (ou litige en devenir), que ce soit avec un fournisseur, un client, un employé ou même un concurrent, la protection juridique vous permet de bénéficier d’un accompagnement dédié et intégralement pris en charge.
Le plus souvent, vous avez accès à un service vous guidant dans vos démarches, d’une prise en charge des frais liés aux éventuelles procédures juridiques et d’une assistance pour faire appliquer les décisions de justice si nécessaire. L’assurance protection juridique prend notamment souvent en charge les honoraires :

  • D’un avocat en cas de litige avec un fournisseur
  • D’un avocat en cas de saisie des Prud’hommes
  • D’un expert-comptable en cas de contrôle fiscal
L’assurance protection juridique comprend en fonction des contrats une assistance juridique, un expert pour gérer les conflits à l’amiable, une prise en charge des frais de défense.

Pour en savoir plus sur ce que comprend ce modèle d’assurance, vous pouvez consulter ici notre article dédié à l’assurance protection juridique.

L’assurance multirisques professionnelle

Vous avez peut-être déjà entendu ce nom : la multirisques professionnelle. Qu’est-ce que c’est ? C’est le contrat d’assurance professionnel le plus populaire.

La multirisques professionnelle regroupe dans un contrat unique l’ensemble des protections les plus courantes pour protéger votre activité chez le même assureur.

Cette assurance vise à vous protéger, vous et vos clients, de manière globale, sans avoir à s’inquiéter d’être correctement couvert. Vous gagnez en tranquillité d’esprit car vous savez que vous êtes protégé de bout en bout. Une petite devinette : à votre avis, quelles assurances trouve-t-on le plus souvent dans cette multirisques professionnelle ? Comme par hasard, ce sont celles que nous avons mentionnées précédemment : la RC Pro, l’assurance protection des bien, l’assurance perte d’exploitation et la protection juridique.

Pour conclure, comment choisir la vôtre ?

Même si rien ne vous oblige à être assuré en restauration, il est une assurance incontournable : l’assurance responsabilité civile ou RC pro. Pour garder l’esprit serein, la multirisques professionnelle (qui englobe les grandes garanties essentielles à la restauration dont la RC pro) est l’assurance la plus populaire auprès des restaurateurs.

Bonne nouvelle : chez Orus, nous avons adapté notre offre d’assurance pour couvrir les garanties essentielles aux restaurateurs. Nos conseillers vous aident à comprendre et comparer vos devis.

Vous pouvez obtenir un devis en ligne gratuit en 5 minutes (et même vous assurer dans la foulée). Si il vous reste des doutes, un conseiller Orus pourra vous contacter afin de comparer vos devis pour vous aider à faire le bon choix, l’esprit tranquille. Si un autre assureur vous propose un devis plus adapté à vos besoins, on vous le dira, c’est promis.

Obtenir mon devis gratuit en 5 minutes